Le guide de votre bien-être à domicile

Graine et germoir

Actualités

Graines germées : les essentiels à retenir

Ces jeunes pousses, obtenues par le processus de germination, comportent des propriétés nutritionnelles bien supérieures aux graines sèches. Riche en vitamines (A, B2, B3, B12, C, D, E, K), en minéraux, en protéines, en oligo-éléments, en acides aminés essentiels assimilables et en enzymes, les propriétés des graines germées se révèlent ainsi lors de leur croissance, au contact de l’eau, de l’air et de la chaleur. « Dans un germe de blé, on trouve même certaines molécules, telles que la vitamine C, que l'on ne trouve pas dans le grain de blé », explique Soizic Coudière, diététicienne nutritionniste, spécialisée en Nutrition du sportif.
Simple à cultiver, il est tout à fait possible de faire germer ses graines soi-même dans un petit coin de la cuisine. « Cela ne prend que quelques jours et ne demande aucun matériel coûteux. Seul un germoir ou à défaut un bocal et du tulle feront l’affaire », révèle la diététicienne.


Quelles graines peut-on faire germer ?
Disponibles en magasins diététiques, il est possible d'utiliser presque toutes les graines germées dans l'alimentation :
les légumineuses : alfalfa (ou luzerne), fenugrec, haricot mungo, lentille, pois chiche ;
les céréales : avoine, blé, maïs, millet, orge (non mondée), sarrasin, seigle, quinoa, riz ;
les oléagineux : sésame, tournesol, amandes, noisettes ;
les légumes : brocoli, carotte, céleri, choux, épinard, fenouil, navet, oignon, poireau, persil, radis ;
les mucilagineux : cresson, lin, roquette, moutarde.
Toutefois, il existe des exceptions. En effet, certaines graines comportent des parties toxiques. « Il ne faut surtout pas faire germer les graines de tomate (et solanacées en général), ni celles d'aubergine et de rhubarbe », met en garde l’experte.

Comment consommer les graines germées ?
Evidemment, il est préférable de les manger crues afin ne pas dégrader les vitamines et les enzymes qu’elles contiennent. En revanche, certaines légumineuses et céréales à enveloppe plus dure sont plus difficiles à digérer. La nutritionniste préconise alors de les faire cuire à feu doux (maximum 40°) pour les rendre plus digestes.
« On peut utiliser les graines germées en tant que condiment, en les ajoutant dans les salades et sur les plats de crudités, dans les céréales du petit déjeuner, ou encore sur des plats chauds juste avant de servir », conseille Soizic Coudière. De quoi donner plus de saveurs à vos plats et plus d’énergie à votre corps !